De la gestion des temps de travail dans un monde digital, mobile et de télétravail

Soumis par webmaster le mar 08/06/2021 - 17:10
Durée de travail

 

Passer du monde physique, présentiel au monde digital, mobile et distanciel

 

La mondialisation, la digitalisation avec le développement des réseaux mobiles, des réseaux sociaux et des objets connectés modifient profondément notre environnement et en particulier notre rapport au travail et à son organisation.

La pandémie du Covid-19 qui a imposé les confinements et avec eux, le télétravail aura mis en évidence, traduit dans le concret, le quotidien de tous, la réalité de cette mutation sous-tendue par les technologies. Celles-ci, heureusement disponibles, ont été immédiatement et facilement adoptées. Elles ont démontré qu'il était tout à fait possible de travailler autrement, dans une configuration fort différente. Et même, elles ont amélioré la qualité de vie, donné de l'autonomie dans le travail et valorisé la place, l'utilité de chacun, amélioré la productivité. En fait, nous avons tous fait en même temps, dans le monde entier, un bond de rattrapage sur notre vie moderne actuelle, et ceci nous prépare pour le futur.

Reste que les lois du travail, la réglementation, les principes généraux sur les temps de travail, n'ont pas évoluées. Élaborées depuis près d'un siècle dans un monde du travail physique, à la base industriel, manufacturier et donc  présentiel, localisé, fixe, il faut pouvoir composer avec ce cadre en décalage avec l'environnement moderne actuel, du moins durant une phase de transition des lois et réglementations.

 

De quoi s'agit-il ?

 

Le thème du temps de travail alimente le débat sur deux axes :
 

  • la mesure et le contrôle,

  • la liberté et la flexibilité.

 

En d'autres termes, comment mesurer le temps de travail des personnes alors qu'elles sont à distance, hors de vue, et travaillent avec un degré d'autonomie, tout en s'assurant que les tâches soient effectuées et respectent les processus, les procédures, pour un fonctionnement global fluide, optimal de l'organisation. Le tout en respectant le cadre légal du travail en vigueur.

 

 

Le sujet implique trois parties

 

  • l'employeur qui a des responsabilités envers ses employés et qui paye le travail effectué, qui doit rendre compte aux partenaires sociaux et aux Administrations,

  • l'employé qui doit rendre des comptes et qui est payé pour le travail qu'il effectue,

  • les partenaires sociaux et les Administrations qui supervisent la conformité réglementaire du travail et des dispositions sociales applicables.

 

Dès lors, comment assurer la bonne communication entre les parties et faire en sorte d'apporter la fluidité et le partage des informations respectives avec l'efficacité nécessaire, tout en composant avec la flexibilité individuelle de tous et en assurant chacun que le cadre légal et réglementaire du travail soit respecté.

 

 

Fondamentalement, trois paramètres sont à considérer

 

En terme de gestion des temps de travail, trois paramètres sont à considérer :

  • la Présence / Absence au travail pour la sécurité, l'organisation du travail et la conformité légale,
  • les Horaires pour la conformité avec les plages horaires, les durées légales du travail et la mesure des temps passés,
  • les Tâches pour l'organisation du travail et une bonne maîtrise des processus.

 

 

La problématique est que la présence / absence est une dimension d'ordre physique, que la gestion des horaires, des temps passés comme la gestion des tâches doit être complète, transverse, à la fois individuellement et globalement au niveau de l'entreprise. Enfin, la solution doit pouvoir s'adapter au contexte législatif, réglementaire et organisationnel de chaque entreprise, de tous secteurs d'activités, et le cas échéant de tout pays. 

Ceci dans un environnement de grande diversité et d'hétérogénéité applicative qui gèrent des utilisateurs, et non pas des employés et leur travail. 

 

 

Comment faire ?

 

Il faut naturellement s'appuyer sur la technologie et si possible sur un existant, mais il faut aussi accepter de remettre en cause et d'adopter de nouvelles approches en phase avec les réalités imposées par un nouveau monde.

De quoi avons nous besoin ?
 

Un système de gestion qui intègre complètement, de manière transverse

  • la gestion horaire

  • la gestion des tâches

  • la gestion des évènements

  • la gestion des documents

  • la gestion des rôles et de l'organisation du travail pour les processus

  • le tout en lien avec les personnes intervenantes.

 

Pas évident de disposer de tout ceci, et encore moins de manière totalement intégrée car pour que cela fonctionne et apporte toutes les fonctionnalités requises, à tous les niveaux, et soit efficace et simple, soit adaptable, il faut une solution qui intègre ces éléments dès sa conception. 

Si tel n'est pas le cas pour votre système de gestion, cela signifie que vous devrez probablement envisager l'option du remplacement de votre existant.

 

Dans nos prochaines publications de la série, nous allons présenter comment notre plateforme de services I.M.S. permet de traiter la problématique. Également, comment vous pouvez adopter des fonctionnalités I.M.S. qui vous sont nécessaires, en complément de votre existant.

Alors, nous vous donnons rendez-vous pour notre prochaine publication dans quelques jours,